Brakaguhé.
Etude de la dynanamique socio-économique et démographique d'un terroir villageois.
Auteurs :
Ousmane Dembélé, professeur de géographie,
ses étudiants : Denise Kone, Apolinaire Kouassi,Valéry Kpan ...
Ronan Balac ,
Dominique Couret,
Bernard Lortic
Document modifié le 12/09/2016

Ce 12 Septembre 2016, j'ai reçu de Dominique plusieurs fichiers que je mets ici :
- Adou_RAPPORT DE LA MISSION DE BRAKAGUHE,
- Apolinaire_COMPTE RENDU DE L'ENQUETE,
- , Au matin de bonheur,
- , Denise_Synthèse de l'enquête de terrain à Brakaguhé,
- , Kouassi_COMPTE RENDU DE L'ENQUETE, ,
- KPAN_LE COMPTE RENDU DE LA MISSION DE BRAKAGUHE 2,
- Lydie_RAPPORT ENQUETE BRAKA.
Carte de situation. (m'a dit le Tumac, mon petit fils, qui voulait savoir où était ce bled)
Au lieu de vous faire une carte on devrait vous renvoyer à Google Earth. Vous tapez "Braguhé" dans google earth. Et vous verrez la région de Côte d'ivoire qui s'appelle "haut Sassandra".


Brakaguhé étant dans la liste de lieux pour lesquels Dominique Couret demandait des images, je suis allé voir ce qu'il y avait de disponible gratis, et j'ai commencé à mettre cela dans une base Savane..


Quand je vois un truc comme cela , je commence à gamberger. Plein de questions surgissent. Pourquoi ce quadrillage bien pensé, combien de familles ? Quels sont les deux grands batiments au nord-ouest de la ville ? Les familles concernées sont-elle toutes logées dans ce bled ? Alors j'ai commencé à m'interésser au travail de ceux qui voulaient s'y coller, c'est à dire aux étudiants d'Ousmane Dembele.
Ousmane m'a envoyé les rapports de ses étudiants. J'ai reçu 4 documents le 17 février 2016 :
problématique Denise. Mal signé, pas daté ,
Mais le voici :

PROBLEMATIQUE SUJET  : Les mutations rurales et la gestion foncière à Brakaguhé  : le cas des allochtones L’ouest ivoirien doté de potentiels naturels propices à l’activité agricole, a attiré bon nombre de populations venues de divers horizons en direction du milieu rural. Cette quête de terres cultivables a ainsi mobilisé une importante main-d’œuvre constituée essentiellement d’allogènes burkinabé, malien et notamment d’allochtones baoulé, sénoufo venus du centre et du nord de la Côte d’Ivoire. Cette forte migration conduit à la dégradation de terres agricoles, à l’épuisement du couvert forestier, dus au système de culture extensif. (ALLA, 2002) Compte tenu des conséquences qu’elle peut entraîner dans le milieu rural, nous avons entrepris une étude dans le village de Brakaguhé situé au centre-ouest, à 25km de la ville de Daloa, qui subit de profondes mutations tant au niveau de la croissance démographique, des activités agricoles qu’au niveau de la reconfiguration du système foncier coutumier. Dans de telles circonstances de mutations socio-économiques, nous nous posons la question de savoir quel est l’impact des mutations sur la gestion foncière des allochtones à Brakaguhé  ?

rapport d'étape.docx. , non signé, pas daté
Une image. Sans réel intéret parce que de trop mauvaise qualité,
Une image. Sans réel intéret, idem.
Le dernier, reçu d'Ousmane le 5 mars 2016 de Denise (non daté, non signé); Mais ce rapport de Denise me fruste complètement. De la même façon que je n'ai pas reçu les scans des tracés effectues sur calques, je n'ai pas vraiment reçu les documents dont elle parle. Je m'explique : elle, ou ils, ont tracés des trucs sur google earth. Je supose qu'ils ont donc fait des KML ou KMZ... C'est cela que j'aimerais recevoir et pas une copie d'écran, certes témoin de leur travail. Je les transformerais moi-même en Shape si cela leur posent un problème.



Donc qu'est-ce que j'ai pour le moment, dans ma base de données, au 22 mars 2016 ?
.



1) D'abors l'image donné par Google earth qui semble être du 30/12/2014. Je l'ai captée en quatre morceaux de 2 gigas chacun, c'est un peu lourd mais cela permet de préserver la donnée. Je l'ai appellé bing, par erreur, car microsoft donne une autre image, plus précise mais moins bonne. 2) Ensuite les images de Sentinel 2, bien interressantes. Celle-ci sont fournies gratuitement par l'ESA à l'URL : https://scihub.copernicus.eu/
Aller de préférence sur le troisième onglet : "Sentinel-2 Pre-operational Hub".
J'ai vue 4 images :
La première du 2015-12-30,
la deuxième du 2016-01-09,
la troisième du 2016-02-08, bien nuageuse,
la quatrième du 2016-03-19 est complètement ennuagée et grandement inutilisable.
J'ai stocké les données brutes dans Lacie3/sentinel_raw/brakaguhé. Je les ai recalées sur l'image google.

2) Puis une image radar de Sentinel 1 sur Scientific Hub (il faut s'inscrire). Mais je ne comprends pas grand chose à cette image.


3) Ensuite la parcelle que m'a envoyé Ronan (document original avec les points définissant la parcelle). Ce serait bien d'avoir les autres fiches.


Bon, maintenant se pose laquestion de comment allez vous corriger et surtout compléter ces pages merdouiouilleuses ? Deux étapes :
1) écrire un document html. Ou corriger l'existant. Moi, je fait cela par wordpad, mais faut connaitre un peu les codes de ce que l'on appelle "balises" en langage html. Mais on peut aussi le faire directement avec Open Office; au lieu d'écrire du .doc on écrit du .html. Personnellement j'ai pas pratiqué depuis un bon moment, car je trouve cela bien "bavard". Je veux dire que cela engendre du code inutile
2) transferer le fichier html sur le serveur OVH. Cela se fait par Filezilla. C'est pas si compliqué mais faut que je vous donne les codes d'accès; car c'est un peu protégé. Demandez-les moi.
3) Ce serait pas mal d'avoir quelques photos de terrain....
4) Comme je souffre un peu d'insomnies, je vais télécharger le MNT de SRTM. Mais bon, la région me parait bien plate comme une punaise à genoux. Et puis il va falloir que j'aille regarder dans mon "manuel" car je sais plus comment on fait. Tiens, je me dit que je peux mettre l'URL. http://www.bdvilles.ird.fr/lortic_pages/pages_2009/manual/manuel_index.html


Lundi matin 7 Mars.
J'ai un peu galéré car je ne savais plus comment le faire. Voila le résultat. Il faut bien noter que le pixel a une taille de 90 mètres. La précision n'est pas terrible
En rouge, on peut voir la seule parcelle existante dans la base. Ci-dessous, pour le même cadre, ce qu'affiche Google Earth. Notons que les données de base sont les mêmes ( Shuttle Radar Topography Mission).

Mais cela peut être interressant
Cela conforte et précise la digitalisation effectuée sur Google Earth. Cela nous donne des chiffres : la dénivelée ne dépasse pas 50 mètres. Point le plus bas : 217, point le plus haut 270.


Donc j'ai trouvé sur le web l'article de Ronan balac de 2004. Et j'ai exploité les données que l'on pouvait y trouver.
J'ai digitalisé le truc. Et je l'ai intégré dans la base.


Calcul sur les parcelles.

Au total en 1995, nous avons 157 parcelles de 1384,5 ha.
Les changements ont concerné 43 parcelles pour 483 ha.
Bété :     41 parcelles en 1995 pour 345,4 ha. Changement de 145 ha.
Baoulé  : 34 parcelles en 1995 pour 522,8 ha. Changement de 161,5 ha.
Alloch :   82 parcelles en 1995 pour 516,2 ha. Changement de 176 ha.


Les départements.

A la demande de Ronan, je suis allé cherché les limites des départements de Côte d'ivoire. Pour cela je suis allé sur le site de GDAM , http://www.gadm.org/
Eux ne disent pas "départements" , ils disent : niveaux; 1,2,3,4 peut-être etc... Certes je sais par expériences péruviennes que c'est sujet à caution. Mais ce n'est pas si mal.
Je l'ai intégré dans la base que je construis. A vous de voir.

Quelques documents glanés à gauche à droite.
http://geopolis.francetvinfo.fr/le-foncier-rural-source-de-litiges-en-cote-divoire-37721
www.fao.org/docrep/field/003/AC436F/AC436F07.htm
www.ceped.org/cdrom/peuplement15-181104/html/balac.htm
http://news.abidjan.net/h/378993.html